À la recherche du régime alimentaire adéquat

On m’a diagnostiqué la maladie de Crohn il y a environ huit ans. Depuis lors, grâce aux médicaments, ma maladie est relativement bien maîtrisée. Cependant, la recherche du bon traitement et du régime alimentaire qui me correspond a été difficile. 

Autrefois, je souffrais régulièrement de fortes douleurs d’estomac. Aucun médicament ne pouvait me soulager. Résultat, je ne pouvais rien faire d’autre que de m’allonger sur le canapé et attendre que la douleur s’estompe. Cela prenait généralement une journée.

 Pas une poussée, mais une allergie

Rapidement, les médecins ont constaté que la douleur n’était pas due à une poussée de la maladie de Crohn. Un test d’allergie a révélé que je suis allergique à de nombreux aliments, comme presque tous les types de viande et de poisson. Mais également aux œufs et à tous les produits laitiers, et pas seulement le lactose… Tout cela provoquait des réactions allergiques. 

Je réagissais particulièrement fort aux œufs. Mes niveaux d’allergie étaient tellement élevés que l’hôpital m’a d’abord donné un médicament que l’on administre en cas de réaction allergique grave. Heureusement, je n’en ai plus jamais besoin car, en matière de réaction allergique, je souffre surtout de douleurs abdominales. C’est très douloureux, mais par chance, ce n’est pas mortel.

 Régime alimentaire contre douleurs abdominales

Je pourrais prendre des pilules contre ces allergies, mais je n’ose pas le faire car je réagis souvent très violemment. Je prends un médicament pour mon rhume des foins, mais j’essaie de contrôler mes allergies alimentaires en surveillant ce que je mange.

Ce que vous pouvez et ne pouvez pas manger varie largement d’une personne à l’autre. Le régime parfait n’existe pas, mais j’ai enfin trouvé celui qui me convient le mieux. Je le suis depuis environ trois ans et il fonctionne très bien pour moi. J’ai beaucoup moins mal au ventre. En gros, je suis un régime végétalien, même si je mange parfois du fromage ou du poisson.

Nombreux effets secondaires dus aux médicaments

Ma maladie proprement dite est totalement sous contrôle grâce aux médicaments. De temps en temps, je passe une coloscopie, les médecins observent une lésion ici et là, mais heureusement, il n’y a pas de véritables poussées. 

Cependant, il y a environ un an, j’ai changé de traitement. Non pas parce que j’avais des poussées, mais parce que les effets secondaires devenaient trop importants. Mes cheveux ont commencé à tomber. C’était si grave que je me retrouvais avec des zones dégarnies ici et là. J’ai aussi subitement eu une éruption cutanée qui n’a cessé d’empirer. À un moment donné, tout mon corps était couvert. Il s’est avéré qu’il s’agissait d’une forme de psoriasis qui est très spécifiquement causée par les médicaments.

Les effets secondaires ont empiré et ont fini par être pires que les symptômes de ma maladie. Raison pour laquelle mon médecin m’a prescrit un nouveau traitement. Heureusement, le succès a été immédiatement au rendez-vous. Aujourd’hui, un an plus tard, je vais beaucoup mieux.

 Pas allergique au vaccin contre le coronavirus

Comme je souffre d’allergies à répétition, j’avais très peur de me faire vacciner au début. À l’hôpital, on m’a dit de ne pas m’inquiéter car je n’avais jamais eu de réaction allergique à un médicament. Et effectivement, entre-temps, j’ai reçu ma première injection en tant qu’infirmière et je n’ai eu aucun problème.

En savoir plus sur les sujets qui ont été abordés :

Partagez cette page

Margot sur ...


Margot est atteinte de la maladie de Crohn