Des voyages bien plus aventureux, en toute sérénité

Passionné de voyages, surtout aux États-Unis, je sais comment m’organiser pour en profiter au maximum.

Quelques précautions pour les voyages en voiture

Vous aimez les voyages ? Ne vous en privez surtout pas. Plutôt adepte des plages et du farniente avant Crohn, je voyage de manière bien plus aventureuse aujourd’hui : je m’offre des road-trips aux États-Unis que je sillonne de long en large, et lors desquels je change parfois d’hôtel tous les jours ! 

Il suffit de prendre quelques précautions. Ce que je prévois d’office dans ma voiture : du papier toilettes dans l’habitacle (pas dans le coffre !) et un slip de rechange. Et la carte ‘urgence toilettes’ qui me permet d’avoir un accès privilégié aux toilettes dans les établissements Horeca sans devoir consommer. 

C’est une carte européenne, mais elle fonctionne aussi en Amérique du Nord et dans bien d’autres endroits du globe. On peut aussi l’utiliser pour avoir une place couloir dans les avions, ce qui évite de devoir déranger les autres passagers pour se rendre aux toilettes. Très utile, surtout sur les vols long courrier. 

Médicaments et ordonnances

Il est important d’emporter tous les médicaments dont on aura besoin pendant le voyage, et même pour quelques jours de plus. Je veille à en stocker au maximum dans mon bagage à main, mais il faut éviter de les mettre tous au même endroit : si une valise peut se perdre, un sac peut être volé. Je prévois également des ordonnances qui indiquent le nom de la molécule, du principe actif, et non pas celui du médicament qui peut varier d’un pays à l’autre. 

Se méfier de certains pays

J’évite les pays non industrialisés : comme ils sont moins touchés par les MICI, ils ne connaissent pas (bien) la maladie et ne peuvent pas prodiguer les soins appropriés en cas de problème. Il faut aussi que la qualité bactériologique de l’eau soit irréprochable. Et pouvoir le prouver à l’aide d’un papier officiel : si vous devez être hospitalisé ou vous faire rapatrier, l’assurance ne prendra ces frais en charge que si vous leur présentez ce document.

Si vous souhaitez quand même vous rendre dans ce genre de contrées, n’utilisez que de l’eau en bouteille, y compris pour vous laver les dents, n’acceptez aucun glaçon dans vos boissons et ne mangez pas de fruits ni de légumes crus.

Enfin, attention aux vaccins vivants. Ils ne sont pas interdits, mais déconseillés. Si vous comptez voyager dans un pays où ce type de vaccin est nécessaire, mieux vaut consulter votre médecin et décider en toute connaissance de cause si le risque en vaut la chandelle. Bon voyage !

Vous voulez en savoir plus sur les sujets abordés dans cet article ? Lisez ces témoignages :

Partagez cette page