J’aime voyager, mais souvent ce ne sont que des rêves

J’aime voyager, et j’apprécie les destinations lointaines. Les longs voyages coûtent cher bien sûr et restent souvent à l’état de rêves. De plus : toutes les destinations ne me sont pas accessibles. Parce que mon traitement ne m’autorise pas les vaccins.

Les longs voyages

Toutefois, en 2010, j’ai pu effectuer un long voyage pour la première fois, en République Dominicaine. J’avais vécu une année très difficile sur le plan émotionnel avec la mort de ma grand-mère. Ces deux semaines en République Dominicaine m’ont fait un bien fou. J’adore me prélasser au soleil et il était au rendez-vous.

Je m’étais bien préparée. Mon médecin et moi nous avions dressé une liste des médicaments nécessaires. Pour éviter les accidents lors des excursions, j’en ai en permanence avec moi.

Ma liste de souhaits

Je veille toujours à ce que mes vacances se passent au calme. Quelques excursions, rien de plus.

Le soleil m’est tellement bénéfique que je choisis toujours des destinations où je suis sûre d’en trouver comme la Tunisie ou l’Égypte. Chaque année, je rends également visite à ma demi-sœur qui habite à la Côte d’Azur.

Je pars régulièrement quelques jours avec des amis. Cette année, le Pays Basque et Londres sont au programme. La liste des destinations auxquelles je souhaite me rendre est très longue, malheureusement, toutes ne me sont pas accessibles. Par exemple, j’aimerais beaucoup voir les chutes Victoria, mais elles se trouvent loin en Afrique. Cela implique des vaccins que mon traitement ne m’autorise pas. J’aimerais visiter des îles ensoleillées dans chaque océan. Encore deux à découvrir…

Pas malade en voyage

Heureusement, je n’ai jamais été malade en voyage. Je ne mange pas de crudités et les glaçons ne me posent pas de problème. Comme je suis en rémission, je ne fais pas constamment attention à ce que je bois et mange. Je suis en vacances pour profiter, et jusqu’à présent, j’ai toujours eu de la chance. J’ai tout au plus souffert de diarrhée, mais j’ai suffisamment de moyens d’y remédier. Ma pharmacie de voyage est tellement complète qu’il m’arrive souvent de faire office d’‘infirmière’ pour d’autres voyageurs.

Partagez cette page

Nathalie sur ...


Nathalie est atteinte de la maladie de Crohn.