Je venais de lancer une nouvelle entreprise

Quand j’ai appris que j’avais la maladie de Crohn, je ne dirigeais mon entreprise que depuis deux ans environ. Mais finalement, j’ai dû me résoudre à la vendre car gérer ces deux défis de front, c’était trop dur pour moi. Heureusement, je me sens mieux à présent et, il y a quelque temps, j’ai même fondé une nouvelle société.

Malade en tant qu’indépendant

J’ai été diagnostiqué en 2015. En tant qu’indépendant, vous n’êtes pas suffisamment protégé contre les maladies. Je trouve d’ailleurs qu’en Belgique, si vous vous lancez dans votre propre projet, votre filet de sécurité est largement insuffisant. Heureusement, j’ai reçu l’appui de mon entourage, sinon j’aurais pu connaître des difficultés financières.

Comme il n’y avait aucune perspective réelle d’amélioration, j’ai fini par vendre mon entreprise. Je suis très heureux d’avoir agi ainsi parce que travailler à ce moment-là n’était clairement pas possible.

En meilleure forme après une opération

Il y a trois ans, j’ai enfin subi une opération majeure au cours de laquelle on m’a enlevé une partie de l’intestin. Je suis ravi que cette intervention se soit bien déroulée et que je ne me sois pas réveillé avec une stomie. Maintenant, la sténose a disparu et mes médicaments fonctionnent bien.

Depuis lors, je me sens beaucoup mieux. Résultat, j’ai créé une nouvelle entreprise. J’ai toujours été passionné par l’immobilier, mais je pense que le concept d’agent immobilier traditionnel a vécu. C’est pourquoi j’ai lancé un site de support en ligne destiné aux personnes qui veulent vendre elles-mêmes leur habitation.

À nouveau mon propre patron

Je suis mon propre patron et je peux donc décider durant combien d’heures je travaille. Si j’en ressens le besoin, je peux me reposer. Il m’est tout à fait possible de répondre à mes mails ou de décrocher le téléphone depuis mon canapé. Et même quand je suis aux toilettes… Si je traverse une période plus difficile, j’allège mon agenda. En fait, j’adapte complètement ma vie à ma maladie. Je me suis accordé cette liberté, qui est absolument indispensable si je veux continuer à être actif à long terme.

Partagez cette page

Victor sur ...


Victor est atteint de la maladie de Crohn