Les complications ont eu un énorme impact sur ma vie

Après une véritable série d’opérations qui se terminèrent par la pose d’une stomie, il m’était difficile d’envisager l’avenir. Je devais composer avec des années de médication et de suppléments divers. Depuis ma stomie, je bénéficie d’une indemnité d’invalidité. Je ne peux plus travailler, car la fatigue est trop grande. Depuis huit ans, des complications recommencent à me jouer des tours. Ma vie est relativement peu influencée par ma maladie de Crohn, mais plutôt par ses conséquences.

Problèmes de vésicule biliaire

À cause du syndrome du ‘short bowel’, je ne peux manger que de petites quantités. Et du fait que j’ai si peu d’intestin, la prise de médicaments et de suppléments est également difficile. C’est la raison pour laquelle je reçois toutes les semaines ou tous les quinze jours des perfusions de magnésium et de vitamines. À cause de tout ce dont j’ai souffert durant ma jeunesse, mon système immunitaire est complètement atteint et j’ai fait de la fibromyalgie, qui entraîne principalement une fatigue extrême. Il y a quatre ans, j’ai également subi une opération de la vésicule biliaire.

Depuis que ma vésicule biliaire a été enlevée, mes symptômes se sont aggravés. En fait, la plupart des gens peuvent vivre sans bile. Mais si vous avez des problèmes intestinaux, ça complique la situation. Je ne peux pas faire grand chose et je me fatigue très vite. Ma maladie de Crohn n’est momentanément pas active. Mais je fais des examens chaque année. Il y a peu de chances que des complications se présentent encore au niveau du petit morceau d’intestin qu’il me reste.

Partagez cette page

Kathleen sur ...


Kathleen est atteinte de la maladie de Crohn