Ma maladie est ma force

Ce n’est pas parce que j’ai une maladie chronique que je me sens différente. Au contraire, j’ai puisé de la force dans cette affection. Je ne laisse pas ma maladie diriger ma vie, même si c’est parfois difficile.

Deux personnes différentes

J’ai été diagnostiquée à 24 ans. Un moment qui a marqué un tournant dans ma vie. Il y a la Nathalie d’avant et d’après le diagnostic, et ce sont deux personnes différentes. La maladie de Crohn a fait de moi une femme positive et vivante. Auparavant j’étais très timide, aujourd’hui je suis ouverte et sociable. Un changement qui ne s’est pas opéré du jour au lendemain.

Tout commence par l’acceptation

J’ai d’abord dû accepter ma maladie et ensuite la surmonter. Cela a été une évolution que j’ai vécue en toute conscience. À l’âge de 40 ans, j’ai opté définitivement pour une vie active et engagée. Un véritable moment charnière, un moment de basculement.

Aujourd’hui, tout ce que j’entreprends ne réussit pas. Mais 9 fois sur 10, je parviens à surmonter les obstacles. Et j’en suis fière.

Partagez cette page

Nathalie sur ...


Nathalie est atteinte de la maladie de Crohn.