Mon entourage me soutient énormément

Voilà déjà 7 ans que je suis avec mon ami Joris. Nous formions déjà un couple lorsque je suis tombée malade. La maladie a eu un impact sur ma relation, surtout parce que je ne voulais pas être un poids pour lui.

J’ai eu besoin d’un peu de temps pour assumer tout cela personnellement. Mais il a continué à me soutenir, il a toujours été prêt à m’aider. Même durant les moments où je l’ai repoussé. Même quand ayant ma stomie et que j’avais parfois un accident la nuit, il m’aidait à tout nettoyer. Ce n’est pas évident, je n’en suis que trop consciente.

Aujourd’hui, il est toujours mon phare dans la nuit. Si j’ai passé une mauvaise journée ou que je me sens mal dans ma peau, il est le seul qui peut me remonter le moral. Il n’en pas toujours été ainsi car j’ai dû apprendre à le laisser faire. J’ai appris à parler de ce que je ressens pour qu’il comprenne ce que je suis en train de traverser.

Mon petit garçon prend bien soin de moi

J’ai eu un fils avec Joris, Eliano. Il a cinq ans. Il sait que je suis malade, mais il est encore trop jeune pour comprendre ce que la maladie de Crohn représente. Il s’inquiète beaucoup pour moi. Si je me sens mal, il est extrêmement gentil et il m’aide à faire toutes sortes de choses. Il se comporte toujours bien et sent quand il doit être plus calme. C’est vraiment attendrissant de voir comme il s’en fait pour moi.

Partagez cette page

Astrid sur ...


Astrid est atteinte de la maladie de Crohn