Je n’ai encore jamais montré mon laissez-passer toilettes

J’ai pas mal d’assurance en la matière, mais parfois ce n’est qu’une façade. Je trouve formidables des initiatives comme le laissez-passer toilettes. J’en ai moi-même un depuis l’été dernier, mais je ne l’ai encore jamais utilisé. Souvent parce que j’oublie de le faire, mais aussi de peur d’essuyer un refus, résultat je préfère payer.

C’est aussi un peu par honte. Pas de ma maladie, mais parce que je n’ai pas envie de donner des explications si mon laissez-passer est refusé. Je préfère éviter les situations conflictuelles. Une grande gueule, mais un petit cœur, pas vrai ?

Partagez cette page

Nathalie sur ...


Nathalie est atteinte de la maladie de Crohn.