Pas encore prête pour un anus artificiel

Au fil des ans, j’ai pris de très nombreux médicaments différents. Ces traitements m’aident toujours pendant un certain temps, jusqu’à ce que mon corps n’y réagisse plus. Alors recommence la quête pour en trouver un autre.

Il y a deux ans, j’ai eu une crise sévère. En deux semaines, j’avais perdu 10 kilos. J’ai continué à aller à l’école et à travailler. Je voyais bien que je maigrissais, mais j’ai fait comme si de rien n’était. Ma maman a alors pris les choses en mains. Une fois hospitalisée, on m’a immédiatement mis une sonde alimentaire.

La dernière partie de mon intestin est enflammée. Je ne peux par conséquent pas être opérée. En théorie, c’est tout à fait possible, mais je devrais apprendre à passer le reste de ma vie avec un anus artificiel. Ça me terrorise. Surtout vu mon jeune âge. Je pense que je n’oserais plus porter de robe ni de bikini.

Partagez cette page

Charlotte sur ...


Charlotte est atteinte de la maladie de Crohn