Heureusement, je peux m’adonner à mes passe-temps

Ma vie sociale n’est pas réellement affectée par ma maladie. Je sors si j’en ai envie, ce qui n’est pas souvent le cas, et je peux aussi pratiquer mes hobbys.

J’aime beaucoup skier, ce que je fais depuis l’âge de 8 ans. Avant, nous partions skier en famille. Depuis quelques années, j’y vais avec mes amis.

Nous logeons dans une maison où nous cuisinons nous-mêmes, ce n’est donc pas un problème. Mes amis sont au courant de ma maladie et en tiennent vraiment compte durant ce genre de voyages. Ils me demandent toujours ce que je peux, et surtout ce que je ne peux pas manger. Sur les pistes, tout va très bien aussi. Je n’ai jamais eu de ‘petit accident’. Je suis aussi très détendu lors de ces voyages, la maladie de Crohn me gêne donc beaucoup moins.

Par ailleurs, je pratique aussi le hockey. Nous nous entraînons deux fois par semaine et nous jouons un match tous les week-ends. Ce n’est pas vraiment un sport de contact, mes rhumatismes ne me font donc pas souffrir. Et ma maladie de Crohn ne vient heureusement pas jouer les trouble-fête.

Partagez cette page

Robin sur ...


Robin est atteint par la maladie de Crohn