Sortir, ce n’était pas pour moi

Après mes études secondaires, j’ai opté pour l’office management, dans une haute école. J’aurais beaucoup aimé étudier la psychologie, mais j’avais peur d’être trop malade.

Je ne savais pas non plus à ce moment avec précision ce que j’avais, donc j’ai choisi la sécurité. J’ai réussi à terminer mes études au bout de trois ans sans trop de problèmes. Je souffrais bien de maux de ventre chroniques, mais je m’y étais résignée dans une certaine mesure.

Deux possibilités s’offraient à moi : avoir mal et ne rien faire ou essayer d’obtenir un diplôme. J’ai opté pour la seconde solution et j’ai dû faire des choix. Ainsi, contrairement à la plupart des jeunes, je ne sortais pas. Ce n’était pas facile, mais je voulais un diplôme et un bon travail, et ça passait avant tout le reste.

Je ne ferais peut-être plus le même choix aujourd’hui. La vie pas toujours facile en entreprise ne me convient pas vraiment et elle est également difficile à combiner avec ma maladie. Aujourd’hui, je choisirais plutôt selon mon cœur, en fonction d’une passion et pas uniquement de la raison.

Partagez cette page