Enfants

Je me heurte souvent à moi-même

J’ai appris à vivre avec ma maladie, mais je me heurte souvent à mes propres barrières mentales. Je veux faire tellement de choses, mais je ne peux pas. Et même si j’apprends progressivement à l’accepter, cela reste difficile.

A lire

Grossesses difficiles

Pendant des années, je n’ai pas souffert de ma maladie. Jusqu’au moment où j’ai eu des crises à répétition. C’était comme si mon corps redécouvrait la maladie. Heureusement, de nouveaux médicaments me soulagèrent rapidement. 

A lire

Les enfants, un choix réfléchi

Après une longue période d’incertitude, le caractère génétique des maladies chroniques de l’intestin a été mis en évidence, le risque de transmission étant de 5% lorsqu’un parent est atteint. Comme beaucoup d’autres patients, nous avons été confrontés à un choix : des enfants ou pas? Nous n’avons pas hésité longtemps, nous avons dit oui avec conviction.

A lire

Personne ne comprenait ce qui se passait

J’ai eu le diagnostic à l’âge de 16 ans. À cette époque, ça faisait déjà un an que j’étais malade et personne ne savait ce qui se passait. J’étais épuisée, j’avais des nausées et je souffrais de diarrhées quotidiennes. J’allais alors tous les jours à l’école en train, c’était vraiment une période affreuse. Beaucoup de gens trouvaient que j’exagérais. Mais je sentais qu’il se passait quelque chose de sérieux. Heureusement, dès que le diagnostic fut posé et que le traitement débuta, mes symptômes s’améliorèrent.

A lire

Je voulais un enfant

Depuis quelques années, je mène une existence heureuse avec mon partenaire et nos deux enfants. J’avais déjà eu plusieurs relations, mais celle-ci est très différente. Le déclic fut immédiat. Je lui ai parlé de ma maladie au restaurant, lors de notre premier rendez-vous. 

A lire

Tes enfants sont les miens

Après notre mariage, Andy m’a dit qu’il souhaitait avoir des enfants. Mais c’est très compliqué lorsque vous souffrez de colite ulcéreuse et que vous prenez beaucoup de médicaments. Nous avons donc décidé que nous n’en aurions pas.

A lire

Adieu le désir d’enfant

« Des enfants » ? C’est une question que l’on pose souvent aux femmes. Surtout quand vous n’en avez pas. Nous n’avons pas d’enfant, à cause de ma maladie. Mais c’est très bien. Nous sommes heureux quand même.

A lire

Thèmes