Voyager avec la maladie de Crohn : mode d’emploi

Comment se passe votre été ? Êtes-vous déjà parti en voyage ? Prévoyez-vous de le faire prochainement ? Ou allez-vous vous en tenir, cette année, à l’une ou l’autre escapade ? Quoi qu’il en soit, voyager n’est jamais facile pour les patients atteints de la maladie de Crohn. D’autant moins par les temps qui courent.

Qu’il s’agisse d’une excursion ici ou là ou d’un séjour à l’autre bout du monde, nombreux sont les patients atteints de la maladie de Crohn qui s’inquiètent avant même leur départ. Y aura-t-il suffisamment de toilettes, par exemple ? Les toilettes publiques seront-elles accessibles ? Que faire en cas de poussée une fois arrivé(e) à destination ? Quelle attitude adopter en cas de visite chez le médecin ou s’il faut se rendre dans un hôpital sur place ? Et qu’en est-il de la nourriture : faut-il avoir confiance dans les aliments que l’on me sert ?

Discutez de vos projets de voyage avec votre médecin

Le plus important est de discuter d’abord de vos projets de voyage avec votre médecin. Bien sûr, rien ne vous oblige à procéder de la sorte chaque fois que vous mettez le nez dehors. Consultez-le quand vous allez à l’étranger. Les vaccins, par exemple, ne peuvent pas toujours être combinés avec les médicaments que vous prenez. Vous pouvez demander à votre médecin quels médicaments prendre en cas d’urgence et vous constituer une pharmacie de voyage. Il peut également être utile d’avoir en poche une liste des médicaments que vous prenez, éventuellement traduite dans la langue du pays où vous vous rendez. De cette façon, les médecins locaux seront immédiatement au courant de tout en cas d’urgence. Enfin, évitez de voyager pendant une poussée.

Veillez à une bonne hygiène

Où que vous alliez, il est important de prendre soin de vous. Surtout actuellement. Lavez-vous les mains régulièrement, certainement avant de manger et après être passé(e) aux toilettes. Assurez-vous, par exemple, d’avoir toujours sur vous, à portée de main, du gel hydroalcoolique.

Attention à votre alimentation

Vous allez au restaurant ? Demandez que votre viande ou votre poisson soit cuit à point. Ne consommez pas les aliments qui ne sortent pas du réfrigérateur. Évitez également les emballages de nourriture et de boissons ouverts. Vous préviendrez ainsi la diarrhée du voyageur. Bref, en d’autres termes : faites bouillir et cuire, pelez ou partez.

Voyager au temps du corona

Tout le monde n’a pas envie de voyager ou de partir en excursion en ce moment. Vous voulez vous lancer ? Dans ce cas, respectez strictement les mesures de sécurité suivantes :

  •       Lavez-vous les mains régulièrement
  •       Toussez et éternuez dans votre coude
  •       Essayez de ne pas toucher votre visage
  •       Évitez les boutons d’ascenseur, les poignées de porte ou les paniers de courses qui n’ont pas été désinfectés
  •       Allez le moins possible dans des endroits fréquentés par de nombreuses autres personnes. Gardez toujours une distance physique de 1,5 mètre.

Conseils de voyage

Avez-vous une carte pour personne handicapée ? Si c’est le cas, dans de nombreux parcs d’attractions, vous aurez la priorité pour entrer dans les attractions ou aller aux toilettes. Disneyland Paris donne une telle carte, par exemple.

Une carte urgence toilettes vous permet d’accéder plus rapidement aux toilettes. Vous pouvez en faire la demande auprès de l’association de patients.

Partagez cette page

Muriel sur ...


Muriel est notre reporter de Takeda